News

Master olivicultura web

Inauguration du XIVe Master en Oliviculture et Oléotechnie

05 October 2021

Inauguration du XIVe Master en Oliviculture et Oléotechnie

Le Campus de Rabanales de l’Université de Córdoba (UCO) a accueilli le 30 septembre dernier la cérémonie officielle d’inauguration de la XIVe édition du Master en Oliviculture et Oléotechnie coorganisé par le CIHEAM Zaragoza.

Ont assisté à cette cérémonie le directeur du Secrétariat des Masters de l’UCO, Álvaro Martínez ; le directeur du CIHEAM Zaragoza, Raúl Compés ; la directrice de l’Institut d’Agriculture Durable de Córdoba (IAS-CSIC), María Leire Molinero ; le chef de l’Unité Technologies et Environnement du Conseil Oléicole International (COI), Pablo Morello ; le coordinateur des Activités IDF de l’IFAPA, Ignacio Jesús Lorite ; et le directeur du Master en Oliviculture et Oléotechnie de l’UCO, Ricardo Fernández.

Le Master en Oliviculture et Oléotechnie est délivré tous les deux ans depuis 1995, il est organisé par l’Université de Córdoba (UCO), le Ministère Régional de l’Agriculture et de la Pêche du Gouvernement Autonome de l’Andalousie, l’Institut de Recherche et de Formation Agraire, Halieutique, Alimentaire et de la Production Biologique de l’Andalousie (IFAPA), le Conseil Supérieur de la Recherche Scientifique (CSIC), le Centre International de Hautes Études Agronomiques Méditerranéennes (CIHEAM), le Conseil Oléicole International (COI) et la Fondation Patrimoine Commun de l’Olivier (FPCO). Depuis la VIIe édition il possède le statut de Master officiel du système universitaire espagnol et il est également un Master International du CIHEAM reconnu par l’État espagnol comme équivalent au titre officiel de Master du système universitaire espagnol.

Depuis les débuts, ont participé à ce Master des institutions internationales, nationales et régionales espagnoles, vu qu’il était d’intérêt de mettre en commun expériences et ressources pour organiser conjointement un programme international de formation de spécialistes visant la spécialisation scientifique et technique d’étudiants universitaires de divers pays, et offrant l’occasion de renforcer la coopération internationale dans ce domaine, en particulier dans la région méditerranéenne.

Jusqu’à présent, plus de 1.350 demandes d’admission ont été reçues, avec une participation de 292 élèves, une fois la sélection de candidatures effectuée. Les élèves provenaient de 24 pays : Espagne, Algérie, Tunisie, Maroc, Portugal, Égypte, Albanie, Chili, Turquie, Syrie, Argentine, Italie, Grèce, Liban, Palestine, Pérou, Belgique, Croatie, Israël, Libye, Mexique, Monténégro, Jordanie et Iran.